PRÉSENTATION

 

Carnaval Triste

Rock frondeur & poésie grinçante

Entre humour et noirceur, Carnaval Triste revendique son ambivalence et mêle habilement chanson et rock progressif.

Nourri par la rage subversive de Léo Ferré et le spleen d’Alain Bashung, François incarne des textes incisifs, caustiques et noirs. Ce dandy dégingandé chante, parle, invective, porté par quatre complices issus de courants musicaux très éclectiques (punk rock, jazz, classique).

Florent (guitare), Gianni (guitare), Teddy (basse) et Romain (batterie) distillent un rock jubilatoire aux riffs entêtants et à la rythmique implacable, inspiré par quelques incontournables tels que Pink Floyd ou encore Led Zeppelin.

Chaque morceau plante le décor d’une nouvelle histoire dans une atmosphère singulière, tantôt hypnotique, tantôt entraînante ou même parfois brutale. Carnaval Triste nous invite à un voyage poétique et surréaliste dont personne ne sort indemne.

Créé en 2009, Carnaval triste sort en 2010 son premier 5 titres. Après Basta Cosi, album paru en 2013, le groupe dévoile fin 2015, son nouvel EP « Delirium Obèse ».

Carnaval triste est lauréat du DSAR 2015 (Dispositif de soutien aux artistes régionaux) porté par la région Champagne-Ardenne. Ce dispositif a déniché, entre autres, le talent de Barcella, l’Amour is the Answer, The Bewitched Hands ou, plus récemment, de Ya-Ourt.

2014 JamSession © All rights reserved.